top of page

Une histoire d'images

8G8A1995 3.JPG
6J0A2845-2.jpg
6J0A2541-2.jpg

Le temps d'un coucher ce soleil depuis la Hoquette d'Ancizan avec le Pic du Midi de Bigorre dans l'axe. Une belle perspective avec les ombres des nuages. 

Je m'appelle Nathan Birrien. Né à Lannemezan. Amoureux des grands espaces. Transcrire les émotions, la passion que je ressens à chaque moment à travers la photo et la vidéo.

Ancien membre des équipes de France de Snowboard. Aujourd'hui je continu a parcourir le monde et mes vallées de coeur.

Le but de ce lien est de montrer l'envers du décor et l'histoire qui se cache derrière chaque image que vous avez sous les yeux. Toutes les images de cette série viennent des alentours du Mercure.

L'HIVER INATTENDU, COVID FREE

6J0A2854-2.jpg

Comment avons-nous pu avoir ce télésiège avec autant de glaces ?

Une seule réponse, le COVID.

Nous étions dans une période étrange. Dans laquelle chacun de nos pas étaient vers l'inconnu. Nous commencions à retrouver une certaine liberté. L'occasion de reprendre l'air dans nos montagnes. Et ainsi rechausser les splitboards. Les domaines skiables étaient encore en train d'attendre un feu vert pour une ouverture potentielle. Cette attente fut longue et incertaine. Mais l'hiver et la neige n'attendent pas. Le domaine de St-Lary a donc commencé a anticiper une potentielle ouverture, et a donc profité des vagues de froids pour produire de la neige de culture. Mais les remontées ne fonctionnants pas durant le jour, les sièges restent figés et les canons a neiges crachent la nuit. Résultat, la glace se forment telle des stalagtiques jours après jours créant ainsi une image unique, un temps unique, une période unique. 

6J0A2846-2.jpg

Ces images résument bien la période dans laquelle nous étions tous. Une période froide, silencieuse et austère. 

IMG_0531.jpg

Un coin souvent oublié en Vallée d'Aure. Les 3 lacs suspendus de Consaterre. Tel un balcon avec une vue imprenable du Néouvielle à l'Arbizon. 

IMG_3903-2.jpg

Sommets ombragés. L'un de mes contrastes préférés en montagne. Un dessin, une aquarelle. Une capture depuis le sommet du Pic du Midi de Bigorre.

DJI_0057.jpg

Panoramique sur le Campbieil, le Pic Long et le Néouvielle. Le temps d'un lever de soleil sur les contreforts des pentes nord de Terrenère. Cette image a été prise lors d'une sortie ski de rando en lever de soleil sur Espiaube.

L'indétrônable Pic du Néouvielle à son réveil avec ses arêtes plongeantes sur le lac d'Aubert. 

Le télésiège d'Aulon la veille de son ouverture hivernale. Pas de damages. Juste les dessins du vents. 

Une sortie en montagne non prévue. Un lever de soleil et une ambiance inoubliable. Je connais le sommet de l'Arbizon pour l'avoir gravit plusieurs fois en hiver ainsi qu'en été. Et chaque ascension reste unique. Pour une fois, je ne prend avec moi qu'un seul drone, une seule batterie, une barre de céréale, un peu d'eau. Un seul vol et quelques minutes pour capturer et saisir le moment que nous vivons. En sortir une seule image pour transcrire ce que nous ressentions a ce moment là-haut. Je vous parlez d'aquarelle, ici l'exemple parfait avec les différentes couches. 

Le Pic lumière avec en fond le Pic de Tramezaïgues. 

Un début de nuit à la Hoquette d'Ancizan. Un mer de nuages montante. Quelques minutes plus tard nous étions dans les nuages. Invisible a plus de 15m. Le temps d'une pose longue.

Panoramique sur la chaine des Pyrénées depuis le Pic du Midi de Bigorre. Le Pic du Néouvielle en son centre.

Le Pic du Bastan et l'un de ses lacs a ses pieds. Un beau coucher de soleil depuis le Pichaley. Non loin du Col du Portet.

bottom of page